Moi, c’est Karine, Médium, Énergéticienne et Mentor. Je suis la Voie d’Avalon.

Avant tout ça, j’ai été secrétaire, aide-comptable, puis, j’ai choisi une autre voie, celle d’animatrice péri-scolaire.

C’est à l’annonce de la première grossesse que j’ai stoppé ma dernière profession. Je ne me voyais pas faire garder ma fille pour aller garder ceux des autres… C’est donc fin 2010 que j’ai arrêté de travailler après plusieurs années d’alternance emploi/chômage.

Maintenant, ça fait 2 ans que j’accompagne des femmes sur la voie de la quête sacrée. C’est un chemin unique jalonné d’étapes, elles, incontournables.

C’est lorsque je recherchais à explorer le féminin sacré, à trouver un sens spirituel à ma vie qu’Avalon s’est présenté à moi. J’ai pendant 100 jours avancé sur mon chemin initiatique à la découverte d’une Déesse : Ceridwen. Beaucoup de similitudes dans son portrait m’ont amené à découvrir qui elle est. C’est ainsi que je me suis découverte moi-même. De fil en aiguille, les Enseignements devaient forts et pressants. J’ai un jour été poussé par une énergie du nom de Merlin à ouvrir ce qui fut les prémisses de La Voie d’Avalon : l’École des 5 Déesses d’Avalon.

C’est avec la réappropriation de savoirs ancestraux et de capacités que je peux désormais choisir cette activité professionnelle qui m’a tant révélé sur tout ce dont je suis capable et à même de faire pour guider des femmes volontaires et intuitives afin de débloquer leurs désirs profonds et ainsi acquérir sagesse à leur tour.

Il semblerait que ce soit l’activité qui m’ai choisit plus que moi qui l’ai voulu. Cela dit, je suis pleinement satisfaite de ce qu’il m’arrive. Ce n’est pas vraiment le métier que je désirais faire lors de mes choix d’orientation en classe de 5ème. Je voulais être infirmière ou hôtesse de l’air. Alors, infirmière un peu car quelque part je soigne les maux de l’âme et hôtesse de l’air aussi car d’ici 6 mois je deviens nomade avec ma famille. D’ailleurs ce changement de mode de vie va quelque peu modifier mon activité.

Ce que je souhaite transmettre avant tout c’est le vent de la liberté, le goût de la confiance en soi et l’odeur si particulière de l’authenticité. Ma promesse envers vous c’est l’échange de douceur et de bienveillance, le prestige et le luxe de faire des choix et d’être écoutée. Brisons les tabous, pétons les chaînes et levons les brumes de l’inconscient personnel et collectif. Être soi demande de s’engager envers soi-même. Tout commence par se (re)connecter aux portes de son coeur.

Ma mission : accompagner sur la voie de la quête sacrée les femmes volontaires et intuitives pour débloquer leurs désirs profonds afin de savourer ce qui vit en elles.