J’ai démarré un cycle de livrets sur « Vivre la Roue de l’Année selon les lunes » qui sont toujours disponibles sur don libre, à tout moment de l’année. C’était à Samhain 2018. Je vous ai proposé un livret pour le Solstice d’Hiver et pour Imbolc, j’ai ouvert la Communauté d’Avalon pour vous proposer de rencontrer votre Déesse-Guide tout en mettant à disposition des textes, livres et autres. Pour Beltane, je vais faire encore autrement et si ce que vous lisez, si mon travail, mes publications vous plaisent, vous pouvez alors faire un don dans la cagnotte dont le lien est disponible ici.

Pour Beltane, je ne veux pas vous parler comme les maintes et maintes publications à son sujet. Il y a toujours de nombreux posts qui expliquent comment faire, quelles bougies allumer, qui invoquer, etc, etc. Si à mes débuts j’ai tenté de faire, j’ai vite trouvé ces rituels protocolaires. Ouvrir un cercle, se présenter aux 4 éléments, etc, etc… Ce n’est pas dans ma pratique. Bien qu’il m’arrive de remettre mes pensées aux Vents, de me purifier sous l’Eau de la douche, de faire l’offrande des épluchures et toilettes sèches à la Terre et d’allumer un Feu pour brûler de l’ancien, ce sont des gestes spontanés.

Tout naturellement ma spiritualité s’est inscrite dans la matière. Ma spiritualité, je la vis dans mon quotidien. Bien sûr, elle se vit aussi intérieurement. Comme ce que je vous propose sur ce siteweb, je suis également la voie d’Avalon et je viens nouvellement de poser pieds sur l’île d’Avalon.

La réalisation de soi c’est atteindre l’île d’Avalon. Ici l’île d’Avalon représente la terre intérieure de son moi profond.

Pour en revenir à Beltane.
Je célèbre cette fête tout au long d’un cycle lunaire. Je fais toutes mes célébrations calquées au rythme lunaire et non calendaire.

À cette époque de la Roue de l’Année, et c’est ainsi depuis 3 ans, il se passe en moi ce que j’appelle une unification. C’est à l’image du Dieu et de la Déesse qui s’accouple lors des grandes festivités de Beltane, le célèbre Grand Rite de Beltane. Il y a une alchimie intérieure qui opère. Mon Masculin et mon Féminin me donne à voir celle que je suis en tant que moi, femme, dans l’équilibre.
Pour ne parler que de cette année, il s’agit pour moi d’accueillir et de m’unifier avec la nouvelle énergie que j’ai intégré petit à petit. En cette période, elle a su prendre le dessus sur toutes les autres pour qu’il ne reste plus que celle-ci.  Je n’en ai pas ouvertement parlé ici. J’ai abordé ce sujet sur mon compte perso instagram @gaienne_avalon. Bientôt sera venu le temps de vous en parler ici.

Aussi Beltane, c’est pour moi l’occasion de renouveler mes voeux auprès du Petit Peuple, ce que je nomme Faëry.
Ces 2 dernières années, je leur ai offert une création faite de mes mains : un mobile papillon et des fleurs en argile surmontées sur des branches de bois ramassés lors d’une balade. Cette année, je vais faire autrement. Je suis maman d’une fille de 9 ans et d’un garçon de 9 mois. Je ne suis pas autant disponible que je voudrais l’être et ma rigueur en prend un coup dans l’aile. Alors cette année, ça sera de refaire propre un endroit que les Fées aiment tout particulièrement.

Recueillement, prière et bénédiction avec Faëry

Enfin Beltane sonne aussi avec le mois de mon anniversaire. Il y a toujours un engouement, un particulier esprit de fête qui plane dans la maisonnée. Le voile de l’invisible étant plus fin en cette transition de période sombre vers la période claire, je vois et ressent nettement les esprits de la Nature. Fées, Génie, Wyverne sont de la partie.

Cette célébration de Beltane est personnelle et je trouve qu’elle vaut tous les rituels ou correspondances qui nous sont servis chaque année.
Il me manquerait d’inviter mes Ancêtres mais ça c’est récent et je n’ai pas encore trouver ce qui me convient.

J’ai à coeur de partager ce que signifie et surtout comment je vis cette célébration de Beltane en ces jours de Pleine Lune. Suivre la voie d’Avalon, la voie de l’ancienne tradition de sagesse féminine, m’apprend à m’approprier ce qui peut être commun, ce qui me parle vraiment car j’ai su écouter et voir au delà des brumes de l’inconscient collectif, des croyances limitantes qui n’étaient pas miennes.

Je deviens moi, authentique et assumée. C’est par un travail en autonomie, à l’écoute de moi-même tout en suivant les codes d’Avalon que je suis heureuse de la vie que je me construit chaque jour, petits pas après petits pas. 

Publié par Gaïenne

Karine est révélatrice de potentiel. Elle accompagne chaque femme sur leur Chemin de Vérité. Son nom d'Avalon est Gaïenne.